Des origines à aujourd’hui

Des origines à aujourd’hui

1095
Le pape Urbain II mobilise l’Occident pour la première croisade en Terre Sainte.
Le chevalier Géraud de Graves, originaire de Saint-Macaire, participe à cette croisade ; au cours d’un combat périlleux il fait voeu – s’il s’en sort victorieux – d’élever une chapelle en l’honneur de la Vierge Marie…
1112

 

Revenu au pays, Géraud se retire au Luc, une vallée boisée non loin de Saint-Macaire. Il édifie une chapelle et y place une statue de la Vierge, qu’il a rapportée de Terre Sainte – et sculptée de sa main… Géraud vit là en ermite jusqu’à sa mort, en 1159.
Près de la chapelle coule une source : on attribuera plus tard des vertus miraculeuses à cette eau.
1160

 

Amadieu, Seigneur de Saint-Macaire et ami de Géraud, fait appel à des moines, les Grandmontains, pour poursuivre l’oeuvre mariale de l’ermite. Ces moines resteront à Verdelais jusqu’en 1604.
1185
Un adolescent, aveugle de naissance, est guéri lors d’une messe: c’est le premier miracle connu de Verdelais.
1627 Le Cardinal François de Sourdis (1574-1628)  demande à d’autres moines, les Célestins, de prendre en charge le Sanctuaire. Ils entreprennent de grands travaux de restauration et d’agrandissement.  Ils donnent au sanctuaire son caractère baroque. Ils construisent un nouveau monastère, l’actuelle Mairie.  En 1779, le roi Louis XV supprimera l’ordre des Célestins.

celestins_1
Blason des Célestins

le_cardinal_francois_de_sourdis_par_le_bernin
Cardinal François de Sourdis
1826 A la demande du cardinal de Cheverus ( 1768-1836)  des missionnaires diocésains viennent à Verdelais ; mais la révolution de 1830 les oblige à quitter le sanctuaire.
1836

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

1852

Le cardinal Donnet ( 1795-1882) fait appel aux Pères Maristes, qui, à leur tour, entreprennent de grands travaux: bas-cotés, clocher, chemin de croix et calvaire, et donnent au sanctuaire de Verdelais l’aspect qu’il a conservé jusqu’à nos jours.

donnet
Cardinal Donnet

 

Le Pape Pie IX offre des couronnes pour la statue de Notre-Dame de Verdelais. Le Couronnement a lieu le 2 Juillet 1852, fête de la Visitation.

1990 Les Passionistes prennent la suite des Maristes, jusqu’en 2007.
 

280px-Cardinal_Ricard_2

Cardinal Jean-Piere Ricard

En 2007, Le Cardinal Jean-Pierre Ricard, Archevêque de Bordeaux et Evêque de Bzas, fait appel aux Marianistes, congrégation fondée en 1817 à Bordeaux par le Père Guillaume-Joseph Chaminade, pour prendre la suite des Passionistes.

Le Cardinal Jean-Pierre Ricard installe, le 5 Septembre 2015,  l’Abbé Jérôme Grondona, prêtre du diocèse de Bordeaux,  en tant que recteur du Sanctuaire et responsable du Centre Spirituel avec son hostellerie Géraud de Graves.

Le Cardinal Jean-Pierre Ricard installe le 8 Septembre 2018, l’Abbé Jean Christophe Slaiher, recteur du Sanctuaire ainsi que l’Abbé Pierre Seguin, chapelain et l’Abbé Julien Antoine, chapelain.