Message de Monsieur l’Abbé Grondona

Message de Monsieur l’Abbé Grondona

Message de Monsieur l’Abbé Grondona

Je suis arrivé il y a quelques jours à Pauillac où j’y ai reçu un accueil fort sympathique. Je suis allé immédiatement me recueillir au milieu des vignes devant une très belle reproduction de Notre Dame de Lourdes afin de confier mes nouvelles paroisses à la Vierge Marie et de prier pour vous chers fidèles du Sanctuaire de Verdelais.

Ce samedi et dimanche vous allez accueillir Monsieur l’Abbé Pierre Seguin pour les différentes messes. Je suis sûr que vous lui réserverez le meilleur accueil. Il est originaire du secteur où il a été curé de Langon. Nous avons été ensemble au séminaire. Vous aurez la chance de l’avoir comme prêtre. Il a toujours été très attaché à Notre Dame de Verdelais.

Chers amis nous avons accompli ensemble pendant ces trois années une belle mission et relevé un défi, comme le rappelle le Pape François : les sanctuaires doivent être des lieux d’évangélisation de conversion et de vocation.
Durant ces trois années passées nous avons vraiment vécu cela malgré les nombreuses embûches et attaques.
Humblement et simplement tous et chacun nous avons oeuvré en ce sens. Il faut maintenant continuer. Plus que jamais les catholiques doivent se battre afin de garder notre enthousiasme et notre élan missionnaire même si ce nest pas ce qui est à la mode aujourdhui (nous savons bien que les modes et ceux qui s’y croient passeront en même temps). L’essentiel est ce que Dieu voit et justement il nous faut aller à la source même de notre foi. Là se trouve notre vrai bonheur…

Chers bénévoles, chers habitants de Verdelais, chers fidèles du Sanctuaire, enfants, jeunes et familles qui êtes attachés au Sanctuaire marial du diocèse, restez attachés à ce lieu afin d’y conserver l’âme et l’esprit voulu par Saint Géraud de Graves.
A la suite des grands ordres monastiques puis des communautés de maristes, de passionnistes et de marianistes, seul avec vous pendant ces trois années qui ont été riches d’évènements en tous genres, nous avons pu ensemble relever ce Sanctuaire et passer le flambeau à d’autres. Pourvu qu’ils continuent à le faire briller au regard de Dieu pour le bien de tous les pauvres et simples (ceux que Dieu aiment) qui viennent quotidiennement en ce lieu.

Un jour je reviendrais physiquement à Verdelais ayant acquis une tombe presque en face de celle des pères maristes. Comme de nombreux autres prêtres du diocèse et religieux l’ont fait avant moi dont Monsieur l’Archiprêtre Léon-Marie Pierrot, cher à un grand nombre parmi vous ici et bien d’autres que vous connaissez. Afin qu’étant plus proche de Notre Dame elle puisse intercéder pour mon salut.

Même si vous pourrez constater à la météo que le Médoc est toujours plus ensoleillé que le reste du département je compte sur vos bonnes prières pour m’accompagner dans cette belle mission rempli de la force de Notre Dame de Verdelais, du renouveau spirituel qui a existé ici, et des expériences humaines vécues.
Rien ne pourra nous séparer de l’amour de Dieu, pas même les forces du Mal qui sont à l’extérieur et hélas aussi à l’intérieur de l’Eglise.

Espérons qu’un jour l’Eglise permettra que ce Sanctuaire renoue avec son charisme d’origine : la vie érémitique au service des pèlerins. C’est ce que j’ai pu vivre.

Je vous bénis paternellement afin que vous teniez bon.

Abbé Jérôme GRONDONA

GROTTE D’ARTIGUES PRES DE PAUILLAC

Les commentaires sont clos.